Documents d'archives


Fonds de la famille Acklen [documents iconographiques, archives écrites, objet]

Date(s) de création : 1875-1935,

Description physique :
34 photographies en noir et blanc. - 9 cartes postales. - 1 album de découpures. - 2 cm d’archives écrites. – 1 artefact

Bio / Histoire administratif :

Joseph Anderson Acklen (Ackland) est né en Nouvelle-Écosse, au Canada, ou en Illinois vers 1866. Le 23 octobre 1894, il a épousé Nancy Ellen White (née vers 1868 en Pennsylvanie) à Estrella, en Californie. En 1898, J.A. Acklen est parti de Los Angeles, Californie, pour se rendre au Yukon. Sa femme l’y a rejoint en 1899 avec leur fille Charlotte qui est née en Californie vers 1896. Leur fils Joseph Warren White est né au Klondike en 1900.

Avant d’aller au Klondike, J.A. Acklen travaillait comme paysagiste dans le sud de la Californie où il a acquis des connaissances sur l’irrigation de surface. Arrivé à Dawson City, il s’est acheté un terrain surélevé à la limite droite de la rivière Klondike, près de l’embouchure du ruisseau Bonanza, et il y a construit la Villa Acklen et installé une ferme et des jardins de fleurs. Il est inscrit comme fleuriste dans le recensement du Canada de 1901.

Peu après 1898, Acklen a découvert de l’or sur sa propriété pendant qu’il creusait un fossé d’irrigation pour dévier l’eau d’un ruisseau situé à proximité. Il a lavé du gravier pendant quelques saisons avant de réaliser qu’il aurait besoin d’une meilleure source d’eau pour profiter de son terrain surélevé. Même si l’eau coulait en abondance au Klondike, son niveau était trop bas pour permettre le pompage de l’eau.

Déterminé à cultiver plus que des carottes et des patates sur sa terre, Acklen a marché vers le nord-est à partir de sa propriété pour trouver un cours d’eau assez élevé pour le dévier jusqu'à la ferme. Il est vite tombé sur le ruisseau Moosehide, un affluent du Yukon. Il a secrètement présenté une requête au gouvernement du Canada pour obtenir des droits sur l’eau et la permission de construire un fossé et un canal sur appuis. Acklen a obtenu son autorisation pour l’eau dès 1905 pour le ruisseau Moosehide et la rivière Twelvemile, à condition de construire des fossés et des canaux sur  appuis avant 1907.

Acklen a été l’un des premiers à croire au potentiel de l’exploitation hydraulique au Klondike. Son plan était de faire dévier l’eau de la rivière Twelvemile et du ruisseau Moosehide vers un réservoir installé sur sa propriété, à 250 pieds au hydraulique au Klondike. Son plan était de faire dévier l’eau de la rivière Twelvemile et du ruisseau Moosehide vers un réservoir installé sur sa propriété, à 250 pieds au-dessus de la rivière Klondike. De là, il serait possible de siphonner l’eau du Klondike vers le ruisseau Bonanza avec une pression suffisante pour l’exploitation hydraulique et pour le lavage à grande eau dans les concessions à gradins pauvres en eau.

Contrairement à Acklen, nombreux croyaient que le Klondike n’était pas prêt ou adapté pour un système d’exploitation hydraulique. Il a demandé à rencontrer Arthur Newton Christian Treadgold, un agent du Guggenheim, qui était dans la région en quête d’occasions d’affaires. Un accord a été conclu : Acklen a vendu ses droits sur l’eau, ses titres et privilèges au groupe Guggenheim pour 400 000 $. Le fossé Acklen a éventuellement été complété grâce au capital de Guggenheim.

Acklen a quitté Dawson vers 1906 pour aller s’établir avec sa famille à Seattle, Washington. De là, il a visité divers camps miniers aux États-Unis, dilapidant sa fortune. Il est retourné à Dawson City en 1910, se vantant d’avoir récemment été au Pérou. Il buvait beaucoup et il a été déclaré « fou » à Iditarod, en Alaska, en 1911.

En mars 1912, Nancy Ellen Acklen s’est remariée avec Charles Pyne à Fairbanks, en Alaska. Ils ont passé plusieurs années dans les champs aurifères du Yukon et de l’Alaska. Charlotte Acklen s’est mariée avec dénommé Foley et ils ont eu deux filles. Joseph W. Acklen a fait ses études primaires à Juneau, en Alaska, puis a étudié à l’académie militaire de West Point. Il a épousé Jessie McDonald à Longview, Washington, avec qui il a eu trois filles, Jennifer (Jinx), Jill et Joanna. Il a travaillé pour le Pacific Northwest Retail Credit Bureau.

Portée | Contenu :

Ce fonds est constitué de documents iconographiques et d’archives écrites principalement liés à la vie de la famille Acklen à Dawson City au début du XXe siècle, ainsi qu’à la vie de Nancy Ellen Acklen après la mort de son mari, Joseph (Jack) Anderson Acklen.

Les documents iconographiques comprennent : des photographies du fossé creusé par Acklen, et de sa villa, des photographies de sa culture de patates et de la famille Acklen, ainsi que des cartes postales utilisées et non utilisées illustrant les paysages du Yukon.

Les archives écrites comprennent : un bulletin scolaire, des cartes postales, un carnet appartenant à Nancy Ellen Acklen, un journal et un certificat d’exploitation minière délivré à J.A. Acklen.

L’album de découpures comprend 43 photographies du fossé creusé par Acklen, des membres des familles Acklen et Pyne, des paysages, d’aménagements paysagers ainsi que des coupures sur les problèmes de la question de l’eau au Klondike, le fossé d’Acklen, A.N.C. Treadgold et les membres de la famille Acklen.

Numéros d’entrée : 2008.11


Dawson City Museum is located in the Old Territorial Administration Building at 595 Fifth Avenue.
Phone: 867-993-5291 • Fax: 867-993-5839 • E-Mail: info@dawsonmuseum.ca